Mingda Magician Pro - Le silence de l'excellence


Bienvenue dans le monde professionnel à bas prix.


Petite dernière de la marque Mingda, la Magician Pro se veut à la hauteur de vos ambitions. On commence à être dans la catégorie grand format avec un volume d’impression de 400 x 400 x 400 mm (au lieu de 230 x 230 x 260 mm pour la Magician X ou 320 x 320 x 400 mm pour la Magician Max), la Magician Pro offre de grandes performances professionnelles, un nivellement automatique du plateau, une simplicité d’utilisation à la limite du Plug & Play et le tout dans un silence étonnant.

 

Découvrez notre Unboxing de la machine ainsi qu'un test d'impression dans la vidéo ci-dessous:

 

Technologie FDM
Volume d'impression 400 x 400 x 400 mm
Vitesse d'impression 80-100 mm/s
Calibration mise à niveau automatique auto-développée (36 points)
Temp. max du plateau 110°C
Diamètre du filament 1.75 mm
Diamètre de la buse 0.4 mm
Temp. max de buse 260°C
Axe Z Tige filetée double avec courroie synchrone
Formats .stl, .obj, .gcode
Type de filaments PLA, ABS, TPU, PETG
Extrusion entraînement direct, double engrenages
Connectivité carte SD, USB, USB-C
Interface UI écran tactile LCD coloré de 3,5 pouces
Détection de fin de filament Oui
Reprise de l'impression Oui
Dimensions de la machine 650 x 586 x 675 mm
Poids de la machine 14.5 Kg


Installation


Six vis pour attacher le cadre de l’extrudeur déjà pré assemblé à la base, deux vis pour les soutiens à l’arrière qui empêchent le cadre de se plier et c’est tout. Huit vis en tout pour que la Magician Pro soit assemblée, la machine transpire la qualité et ça se ressent dès le début, Mingda a clairement cherché à faire gagner du temps lors de l’unboxing et de l’assemblage. Le porte bobine quant à lui, se clipse tout simplement sur le châssis. Du fait qu'il se clipse, il peut facilement être déplacé d'un côté ou de l'autre. 

 

mingda-magician-pro-assemblage-atome3D-plugandplay

 

On apprécie le fait que le cadre soit également troué pour pouvoir l’installer sur une table sans avoir à retourner cette dernière par exemple, on réduit considérablement les manipulations en comparaison avec d’autres machines de taille similaire.

 

Concernant le cable management, c’est aussi très simple, il y a des détrompeurs de partout, l’erreur n’est pas envisageable et le câble du plateau peut être consolidé à l’aide de vis. Nous avons un câble par pied de support pour l’axe Z, le détecteur de filament, une nappe pour l’extrudeur, un câble solide et renforcé pour le plateau chauffant et enfin un câble d’alimentation. A savoir, seul le câble d’alimentation n’est pas prémonté et se trouve à part dans la boîte.

Apparence

atome3D-base-aluminium-magician-pro-mingda

On n'en parle pas assez souvent mais il est plaisant d’avoir une machine qui a son propre style, c’est le cas de la Magician Pro. La base de l’imprimante se veut solide mais assez inhabituelle dans le monde de l’impression 3D, il s’agit simplement d’une plaque d’aluminium relativement lourde sur laquelle est monté un châssis en plastique comprenant les composants électroniques, l’écran de contrôle et l’axe Y. Il y a un véritable “cachet” esthétique, les finitions noires de la plaque en métal et la “simplicité” du design donnent un aspect professionnel, et surtout son poids donne une sensation de robustesse. Cependant, atteindre cette stabilité et ce volume d’impression a un prix: sa taille. Les dimensions de la machine sont assez grandes, 650 x 586 x 675 mm, elle ne se rangera pas sur n’importe quelle étagère ou table.


Tête d'impression

tete-impression-atome3D-magician-mingda-pro-hotend

 

L’extrudeur de la Magician Pro est en direct drive , donc sans tube de PTFE pour guider et c’est le moteur extrudeur qui “tire” directement le filament de la bobine. Cette extrusion directe se fait avec un système de double engrenage, pour conduire le matériau sans enroulement avec plus de force et de précision. Ce système permet aussi de charger le matériau de manière uniforme sans risque d’enroulement, de ce fait il est compatible avec les matériaux flexibles et assure une impression régulière. La buse par défaut est de 0,4 mm et la dissipation de chaleur de la tête d’impression est assurée par deux ventilateurs à double sens pour refroidir simultanément les modèles imprimés. Ainsi, la vitesse d’impression est accrue et peut atteindre les 100 mm/s.

 

double-gear-magician-pro-atome3D

 

Bien sûr un détecteur de fin de filament est inclus comme sur les précédentes machines Magician X et Max, si le filament est cassé ou que l’on arrive à la fin de la bobine, l’impression se met en pause et l’impression reprendra où s’est arrêté, même après une panne de courant. C’est de plus en plus courant d’avoir cette fonction mais c’est toujours appréciable de la retrouver.

 

Connectique et nivellement

"JE VEUX ENTENDRE UNE MOUCHE VOLER!"

magician-pro-silence-hotend-atome3D-mingda

La Magician Pro se voit dotée d’une puce nouvelle génération capable de gérer des calculs complexes très rapidement, et un tout nouveau système de pilotes TMC permet de réduire grandement le bruit, la machine est plus que silencieuse, Mingda estime qu’on ne dépasse pas les 40~50dB (à titre d’exemple, sur l’échelle des décibels, 40dB serait le bruit de fond d’une bibliothèque ou d’un réfrigérateur), on ne saurait vous dire si on peut lancer une impression lorsque l’on dort à côté comme nous le vend Mingda, mais c’est très probable, lors de nos tests, on a déjà eu l’impression que nos prints étaient finis parce qu’on n’entendait pas l’imprimante.

 

Du point de vue connectique, on retrouve les principales entrées: USB, USB-C et SD. Pour naviguer dans les menus, Mingda ressort une formule qui a fonctionné jusqu’à maintenant: son fameux écran tactile en façade 3,5 pouces avec une toute nouvelle interface et des opérations toujours simples à programmer. L’un des arguments phares de la Magician Pro est d’ailleurs son nivellement automatique en 36 points. Un seul clic et l’imprimante s’auto calibre en compensant automatiquement les inégalités du plateau chaud, une expérience utilisateur simple, rapide et bien plus agréable. 

 

mingda-magician-pro-atome3D

 

En parlant du plateau, il est en verre thermique avec une surface résistante aux rayures, nous l’avons malmené pour essayer, et il faudra s’acharner un peu avant de voir apparaître la moindre rayure. On aime, ou on n’aime pas, certains préfèreront les plateaux flexibles, cela dit un plateau en verre durera plus longtemps et nous n’avons pas eu le moindre problème pour décoller facilement nos modèles.
Enfin, on retrouve un tiroir intégré pour les outils mais sous le plateau chauffant et une manivelle permettant de tendre la courroie sur l’axe X/Y évitera que la courroie ne devienne trop lâche au fil du temps.




En résumé

La Magician Pro se veut vraiment la plus facile d’utilisation possible. Comme on l’a vu, elle est facile à assembler, elle a la fonction d’auto levelling et sur nos tests, le résultat été plus que satisfaisant sans que l’on ait à calibrer quoi que ce soit manuellement. Elle inspire solidité et qualité, et avec ces derniers points, elle remplit son objectif de Plug & Play. Son grand volume d’impression est un vrai plus, on peut aisément imprimer des casques, mais là où elle fait fort, c’est sa discrétion, on a rarement été surpris par un tel silence sur une machine de cette taille.
Elle a tout d’une machine professionnelle, l’encombrement et le prix en moins, elle se destine plutôt aux Makers qui souhaitent imprimer de grandes pièces avec de bonnes caractéristiques sans pour autant se mettre en concurrence avec d’autres machines tant elle a son propre design et ses propres fonctionnalités.


Si vous souhaitez commander la Mingda Magician Pro, vous pouvez la retrouver dans notre boutique en ligne à cette adresse.



Mingda Magician Pro - Le silence de l'excellence


Bienvenue dans le monde professionnel à bas prix.


Petite dernière de la marque Mingda, la Magician Pro se veut à la hauteur de vos ambitions. On commence à être dans la catégorie grand format avec un volume d’impression de 400 x 400 x 400 mm (au lieu de 230 x 230 x 260 mm pour la Magician X ou 320 x 320 x 400 mm pour la Magician Max), la Magician Pro offre de grandes performances professionnelles, un nivellement automatique du plateau, une simplicité d’utilisation à la limite du Plug & Play et le tout dans un silence étonnant.

 

Découvrez notre Unboxing de la machine ainsi qu'un test d'impression dans la vidéo ci-dessous:

 

Technologie FDM
Volume d'impression 400 x 400 x 400 mm
Vitesse d'impression 80-100 mm/s
Calibration mise à niveau automatique auto-développée (36 points)
Temp. max du plateau 110°C
Diamètre du filament 1.75 mm
Diamètre de la buse 0.4 mm
Temp. max de buse 260°C
Axe Z Tige filetée double avec courroie synchrone
Formats .stl, .obj, .gcode
Type de filaments PLA, ABS, TPU, PETG
Extrusion entraînement direct, double engrenages
Connectivité carte SD, USB, USB-C
Interface UI écran tactile LCD coloré de 3,5 pouces
Détection de fin de filament Oui
Reprise de l'impression Oui
Dimensions de la machine 650 x 586 x 675 mm
Poids de la machine 14.5 Kg


Installation


Six vis pour attacher le cadre de l’extrudeur déjà pré assemblé à la base, deux vis pour les soutiens à l’arrière qui empêchent le cadre de se plier et c’est tout. Huit vis en tout pour que la Magician Pro soit assemblée, la machine transpire la qualité et ça se ressent dès le début, Mingda a clairement cherché à faire gagner du temps lors de l’unboxing et de l’assemblage. Le porte bobine quant à lui, se clipse tout simplement sur le châssis. Du fait qu'il se clipse, il peut facilement être déplacé d'un côté ou de l'autre. 

 

mingda-magician-pro-assemblage-atome3D-plugandplay

 

On apprécie le fait que le cadre soit également troué pour pouvoir l’installer sur une table sans avoir à retourner cette dernière par exemple, on réduit considérablement les manipulations en comparaison avec d’autres machines de taille similaire.

 

Concernant le cable management, c’est aussi très simple, il y a des détrompeurs de partout, l’erreur n’est pas envisageable et le câble du plateau peut être consolidé à l’aide de vis. Nous avons un câble par pied de support pour l’axe Z, le détecteur de filament, une nappe pour l’extrudeur, un câble solide et renforcé pour le plateau chauffant et enfin un câble d’alimentation. A savoir, seul le câble d’alimentation n’est pas prémonté et se trouve à part dans la boîte.

Apparence

atome3D-base-aluminium-magician-pro-mingda

On n'en parle pas assez souvent mais il est plaisant d’avoir une machine qui a son propre style, c’est le cas de la Magician Pro. La base de l’imprimante se veut solide mais assez inhabituelle dans le monde de l’impression 3D, il s’agit simplement d’une plaque d’aluminium relativement lourde sur laquelle est monté un châssis en plastique comprenant les composants électroniques, l’écran de contrôle et l’axe Y. Il y a un véritable “cachet” esthétique, les finitions noires de la plaque en métal et la “simplicité” du design donnent un aspect professionnel, et surtout son poids donne une sensation de robustesse. Cependant, atteindre cette stabilité et ce volume d’impression a un prix: sa taille. Les dimensions de la machine sont assez grandes, 650 x 586 x 675 mm, elle ne se rangera pas sur n’importe quelle étagère ou table.


Tête d'impression

tete-impression-atome3D-magician-mingda-pro-hotend

 

L’extrudeur de la Magician Pro est en direct drive , donc sans tube de PTFE pour guider et c’est le moteur extrudeur qui “tire” directement le filament de la bobine. Cette extrusion directe se fait avec un système de double engrenage, pour conduire le matériau sans enroulement avec plus de force et de précision. Ce système permet aussi de charger le matériau de manière uniforme sans risque d’enroulement, de ce fait il est compatible avec les matériaux flexibles et assure une impression régulière. La buse par défaut est de 0,4 mm et la dissipation de chaleur de la tête d’impression est assurée par deux ventilateurs à double sens pour refroidir simultanément les modèles imprimés. Ainsi, la vitesse d’impression est accrue et peut atteindre les 100 mm/s.

 

double-gear-magician-pro-atome3D

 

Bien sûr un détecteur de fin de filament est inclus comme sur les précédentes machines Magician X et Max, si le filament est cassé ou que l’on arrive à la fin de la bobine, l’impression se met en pause et l’impression reprendra où s’est arrêté, même après une panne de courant. C’est de plus en plus courant d’avoir cette fonction mais c’est toujours appréciable de la retrouver.

 

Connectique et nivellement

"JE VEUX ENTENDRE UNE MOUCHE VOLER!"

magician-pro-silence-hotend-atome3D-mingda

La Magician Pro se voit dotée d’une puce nouvelle génération capable de gérer des calculs complexes très rapidement, et un tout nouveau système de pilotes TMC permet de réduire grandement le bruit, la machine est plus que silencieuse, Mingda estime qu’on ne dépasse pas les 40~50dB (à titre d’exemple, sur l’échelle des décibels, 40dB serait le bruit de fond d’une bibliothèque ou d’un réfrigérateur), on ne saurait vous dire si on peut lancer une impression lorsque l’on dort à côté comme nous le vend Mingda, mais c’est très probable, lors de nos tests, on a déjà eu l’impression que nos prints étaient finis parce qu’on n’entendait pas l’imprimante.

 

Du point de vue connectique, on retrouve les principales entrées: USB, USB-C et SD. Pour naviguer dans les menus, Mingda ressort une formule qui a fonctionné jusqu’à maintenant: son fameux écran tactile en façade 3,5 pouces avec une toute nouvelle interface et des opérations toujours simples à programmer. L’un des arguments phares de la Magician Pro est d’ailleurs son nivellement automatique en 36 points. Un seul clic et l’imprimante s’auto calibre en compensant automatiquement les inégalités du plateau chaud, une expérience utilisateur simple, rapide et bien plus agréable. 

 

mingda-magician-pro-atome3D

 

En parlant du plateau, il est en verre thermique avec une surface résistante aux rayures, nous l’avons malmené pour essayer, et il faudra s’acharner un peu avant de voir apparaître la moindre rayure. On aime, ou on n’aime pas, certains préfèreront les plateaux flexibles, cela dit un plateau en verre durera plus longtemps et nous n’avons pas eu le moindre problème pour décoller facilement nos modèles.
Enfin, on retrouve un tiroir intégré pour les outils mais sous le plateau chauffant et une manivelle permettant de tendre la courroie sur l’axe X/Y évitera que la courroie ne devienne trop lâche au fil du temps.




En résumé

La Magician Pro se veut vraiment la plus facile d’utilisation possible. Comme on l’a vu, elle est facile à assembler, elle a la fonction d’auto levelling et sur nos tests, le résultat été plus que satisfaisant sans que l’on ait à calibrer quoi que ce soit manuellement. Elle inspire solidité et qualité, et avec ces derniers points, elle remplit son objectif de Plug & Play. Son grand volume d’impression est un vrai plus, on peut aisément imprimer des casques, mais là où elle fait fort, c’est sa discrétion, on a rarement été surpris par un tel silence sur une machine de cette taille.
Elle a tout d’une machine professionnelle, l’encombrement et le prix en moins, elle se destine plutôt aux Makers qui souhaitent imprimer de grandes pièces avec de bonnes caractéristiques sans pour autant se mettre en concurrence avec d’autres machines tant elle a son propre design et ses propres fonctionnalités.


Si vous souhaitez commander la Mingda Magician Pro, vous pouvez la retrouver dans notre boutique en ligne à cette adresse.